Agent Orange

Aide aux victimes

Rapport du représentant d’Orange DiHoxyn au Vietnam
(juillet 2020)

Dans un rayon de 80 km autour de Cần Thơ les malades ont beaucoup de difficultés à se déplacer vers l’hôpital. C’est pourquoi la direction de l’hôpital a décidé  d’aller vers les malades. Elle a reçu l’appui des comités populaires des villes et communes environnantes pour diffuser les infos, inciter les gens à venir voir les médecins qui se sont déplacés spécialement pour leur permettre de venir en consultation.

Trois semaines , avant de prendre le vol AF du 8 juillet (HCM-Paris), je suis parti à Cần Thơ pour participer, avec l’équipe orthopédique de l’hôpital, à un programme de consultation ouvert aux personnes handicapées physiques de naissance liées à la dioxine ou d’autres causes. Pendant trois jours, ces personnes pouvaient être accueillies gratuitement.

 Elles sont venues au RDV. En trois jours, l’équipe médicale a pu prendre en consultation 185 personnes sur 250 inscrits et listés par les communes . Les trois dernières années ; L’hôpital de Cần Thơ n’a reçu que 93 malades venus en consultation ….

Chaque malade, a eu un diagnostic ainsi que des conseils pour se prendre en charge. Chacun est reparti avec

·       un sachet de médicaments pour un traitement de 2 semaines

·       un paquet d’une valeur environ 3.€ comprenant une bouteille de sauce de soja , 4 paquets de soupe instantané , un paquet de thé.

Mais il y a des cas épineux et coûteux. Les gens n’ont pas les moyens de se déplacer pour des consultations. Or, une détection tardive  peut aggraver la situation, voire la rendre irréversible.

Il y a une famille où les quatre sœurs sont atteintes de la même maladie. Elles ont toutes entre 40 et 50 ans. Les deux tibias sont aplatis et se sont déformés progressivement en arc de cercle vers l’avant. Elles marchent difficilement et souffrent en permanence …. L’une d’elle est célibataire, elle voudrait avoir une chaise roulante actionnée à la main, pour aller vendre les billets de loteries, son seul moyen de subsistance (coût de la chaise roulante 300 €).

Un autre cas , d’une jeune fille de 18 ans, née avec les deux jambes de 15 ( voir vidéo ). Elle va enter en fac pour un BTS d’informatique. Elle a besoin d’une chaise roulante électrique (850 € ) pour aller à la fac distante de 4 km de chez son frère qui l’héberge.

La jeune femme, qui a été accueillie au centre de Hoc Môn pendant 14 ans , est maintenant rentrée chez elle. Elle aimerait qu’on l’aide à acheter du matériel pour vivre de ses métiers appris dans ce centre (coût de l’équipement 1 000€).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *